La lithiase : expertise de l’urologue

La lithiase : expertise de l’urologue

centre d urologie sud parisien urologie paris sud chirurgie urologue chirurgien cancerologie lithiase urinaire quincy sous senart 91480 paris suivi therapeutique lithiase urinaire

Qu’est-ce qu’une lithiase ?

Autrefois appelée “maladie de la pierre”, la lithiase est la formation d’un ou plusieurs calculs à l’intérieur de canaux excréteurs (canaux permettant d’évacuer un liquide) ou de réservoirs (exemple : calculs de la vessie).

 

Origine des calculs rénaux et autres calculs

 

Notre organisme a besoin d’éléments minéraux et d’oligoéléments. Leur rôle est important pour la constitution des tissus, pour la régulation des échanges d’eau dans notre corps, un bon fonctionnement du cerveau, ou encore l’assimilation des éléments nutritifs.
Le calcul ou lithiase est un amas de cristaux qui se forme suite à une trop forte concentration de ces éléments minéraux.

Les plus fréquents sont la lithiase biliaire (lithiase vésiculaire ou encore calculs de la vésicule biliaire) et la lithiase rénale (calculs rénaux). Quand les calculs sont très petits, on parle alors de microlithiase.
L’évacuation des cristaux ainsi formés, selon leur taille et leur nature, passe parfois inaperçue, mais peut être très douloureuse, ou impossible, nécessitant alors une intervention chirurgicale.

Symptômes des calculs rénaux

Lors de la migration des calculs du rein vers l’extérieur, on distingue deux formes de la maladie lithiasique.
– Une migration douloureuse, sur quelques heures ou quelques jours : c’est la crise de coliques néphrétiques, surveillée médicalement et traitée.

– Une migration lente, sans douleur ni gêne, parfois des crises lombaires, ou des douleurs dans le flanc, parfois simplement quelques brûlures pendant la miction.

 

Dépistage de la lithiase / examen de la lithiase

 

C’est lors d’un examen médical, souvent une échographie que l’on découvre les lithiases urinaires.

Des examens sont alors possibles pour déterminer leur taille et les localiser :
– l’échographie

– la radio classique : pour les calculs opaques et visibles aux rayons X (sauf les calculs d’acide urique qui sont transparents)

– l’urographie : radio utilisant des rayons X et un produit de contraste permettant d’identifier les calculs

– le scanner abdominal sans injection reste le plus sûr et le Gold Standard, il détecte les calculs opaques ou transparents.

– un bilan biologique comportant :

– un examen bactériologique pour déceler une éventuelle infection,

– un dosage sanguin de la créatinine pour étudier le fonctionnement des reins,

– une analyse spectophotométrique des calculs pour l’évolution et les possibilités de soin

– un bilan phospho-calcique pour déterminer les taux de minéraux, le volume des urines sur 24h, le PH urinaire et la limpidité des urines du matin pour proposer mesures diététiques ou traitements médicaux.

 

Traitement des calculs et prévention de la lithiase

centre d urologie sud parisien urologie paris sud chirurgie urologue chirurgien cancerologie lithiase urinaire paris ureteroscopie rigide fragmentation laser d un calcul urinaire

Dans le cas où il n’y a pas de coliques néphrétiques, deux possibilités de traitement des calculs :

  1. Le traitement curatif avec destruction par voie extracorporelle :

– l’éclatement des lithiases urinaires par ondes de choc

– l’urétéroscopie (rigide ou souple) : on introduit un appareil endoscopique miniaturisé par les voies naturelles pour aller fragmenter le calcul par laser

– la chirurgie percutanée pour les calculs trop volumineux

 

  1. Le traitement préventif :

– augmenter la ration d’eau journalière (pour au moins 2 litres d’urine / jour), et adopter des règles diététiques appropriées

– faire régulièrement des échographies ou des radiographies permettant de surveiller l’expulsion des calculs

 

Retrouvez notre dernier article sur le cancer de la prostate, ou encore celui sur le métier d’urologue, spécialité parfois méconnue des patientes et des patients. Prochain article sur le PSA total dans 15 jours.